François Malausséna est à la tête de Nice lors du rattachement du Comté à la France et devient le premier maire de Nice après celui-ci.

La grande avenue qui prolonge l'avenue J. Médecin au Nord après le pont ferroviaire porte son nom.