Au début du 19ème siècle un résident Anglais, le Pasteur Lewis Way organise une levée de fonds parmi ses compatriotes pour aménager un sentier empierré le long de la mer. Pour les Niçois il devient rapidement le "chemin des Anglais". Il part de l'embouchure du Paillon. Son autre extrémité n'est pas connue avec certitude. Elle se situerait aux environs de l'actuel Hotel Négresco. Pour la contribution des Anglais à la vie et au développement de la Côte d'Azur voyez Nice l'Anglaise.

Le chemin est élargi, surélevé, tranformé en route et prolongé jusqu'au vallon de Magnan au milieu du 19ème siècle. Le nom "Promenade des Anglais" s'officialise. Elle n'atteindra le Var qu'au début du 20ème siècle.

Aujourd'hui, la "Prom" est une route à 6, parfois 8 voies, bruyante. Malgré cela, elle possède un large trottoir sur le coté mer où l'on peut se promener et une piste cyclable sur toute sa longueur qui permet d'aller d'un bout à l'autre (plus de 7km) sans trop d'efforts et à l'abri des voitures.

Les perspectives offertes sur la baie depuis les deux extrémités, avec le décor des collines ou des montagnes en fond est absolument magnifique.

Nous n'insistons pas, vous savez déjà tout celà.

Le 14 juillet 2016, la Promenade des Anglais a été le théâtre d'un attentat islamiste qui a fait 86 morts et plusieurs centaines de blessés.