Cette course cycliste par étapes dure 8 jours. Elle constitue la première grande course par étapes de la saison. Actuellement, elle est programmée simultanément avec Tirreneo Adriatico, autre course par étape disputée en Italie, ce qui coupe le peloton en deux.

En 2019 les Alpes Maritimes verront 2 étapes au départ de Nice. Nice - Col de Turini le samedi 16 mars. Et l'étape finale Nice - Nice le lendemain. Des étapes accidentées propices aux attaques.

Le samedi, l'ascension du Turini depuis la Vallée de la Vésubie sera surement spectaculaire. Mais elle nécéssite de faire pas mal de kilomètres en voiture pour s'y rendre depuis Nice.

Le lendemain, l'étape ne s'éloigne pas beaucoup de Nice. La cote de Peille est traditionnellement l'endroit où se produisent les attaques décisives pour la victoire d'étape et la victoire finale. Plus proche de Nice, la cote située entre Eze village et le col d'Eze, avec ses pourcentages très raides (montez juste au dessus des tennis pour la partie la plus raide) sera aussi certainement très spectaculaire.

Si vous voulez voir la course depuis Nice sans prendre votre voiture, vous pouvez aller sur la ligne d'arrivée qui sera sur la promenade des Anglais aux environs du jardin Albert 1er, ou alors assister à la dernière montée de la course qui pourrait être décisive, en vous mettant sur la Grande corniche, (Bvd Bischoffsheim).  En montant à pied sur un ou 2 km vous aurez une vue magnifique sur la ville et verrez passer les coureurs dans de fortes pentes, à l'attaque.

 

Vous mesurer aux champions

Si vous pratiquez le cyclisme et que vous voulez vous mesurer aux chamions, c'est simple. A de nombreuses reprises, et à nouveau en 2015 la dernière étape a consisté en un contre la montre sur les pentes du Col d'Eze.

En voici le parcours exact (ci-dessous, le plus au Nord, qui fait la boucle autour de l'Observatoire) : une montée sèche d'une dizaine de kilomètres sur la Grande Corniche. Le point de départ se trouvait à 50m du carrefour entre le Bvd St Roch et l'Avenue Bischoffsheim. Vous pouvez sans problème déclancher votre chrono au pied de cette dernière en négligeant les 50 premiers mètres, les aléas de la circulation vous empêcheront de franchir le carrefour directement. L'arrivée était au col, juste après l'auberge. La ligne est toujours visible sur la route.

Le vainqueur 2015 du chrono a été Richie Porte en 20'13", ce qui lui a permis de remporter l'édition 2015 du Paris Nice en refaisant son retard sur les coureurs qui étaient devant lui, notamment le français Gallopin.

Deux étapes en 2016

Rendez-vous désormais en 2017. L'édition 2016 a vu une dernière étape exceptionnelle, animée par les attaques incessantes et pleines de panache d'Alberto Contador dans les cotes de Peille et du col d'Eze. Hélas pour lui, G. Thomas, porteur du maillot jaune a réussi à limiter la casse dans la descente finale et l'emporte pour 4 secondes seulement au classement final.

7ème étape Nice - Madonne d'Utelle

Le samedi 12 mars les coureurs partiront de Nice pour aller à la Madonne d'Utelle, à 1150m d'altitude. Une montée finale de 15 km à 5% de moyenne.

Où voir la course?

Vous trouverez ici le parcours détaillé. L'arrivée est une montée inédite dans cette course. Si vous y allez, sachez que la route est un cul de sac et que donc tout le monde va redescendre du même coté ensuite. Elle est assez étroite. S'il y a du monde, il faudra peut-être patienter un peu. Mais il n'y aura pas l'affluence du Tour de France...

 

8ème étape Nice - Nice

La dernière étape, dimanche 13 mars sera cette année une boucle passant par le col d'Eze avant la descente finale vers Nice.

Où voir la course?

Parcours détaillé ici. La côte de Peille, raide et sinueuse sera certainement le théatre d'attaques. Les coureurs arriveront à Nice en descendant la Moyenne Corniche et repartiront pour une boucle en montant la Grande Corniche jusqu'au Col d'Eze avant la descente finale par la Moyenne Corniche et l'arrivée qui sera près du jardin Albert 1er sur la Promenade des Anglais.

 

 

 

 

negresco.jpg