Photo Markus SCHWEISS

Le Col de Tende est emprunté dès l'époque Romaine par la route reliant Turin à Nice. Très fréquenté, il sert au passage des marchandises sur la "route du sel". En 1860 lorsque le Comté de Nice devient Français, la haute vallée de la Roya (Tende, la Brigue) reste Italienne. Les relations entre les deux pays se dégradent à la fin du XIXème siècle ce qui va conduire de part et d'autre de la frontière à la construction d'ouvrages fortifiés. Ceux du Col de Tende sont donc construits par l'Italie. Le Fort Central est entouré de 5 autres ouvrages tous batis entre 1881 et 1883. Un téléphérique est chargé du ravitaillement des forts inaccessibles en hiver. Il part de Panice, sur le versant Nord du col. les forts sont désarmés pendant la 1ère guerre mondiale, l'Italie et la France étant alliées pendant ce conflit. Ces forts constituent un ensemble impressionnant qui peut être atteint au terme d'une randonnée à pied ou en VTT. Carte IGN  3841OT Vallée de la Roya, Vallée des Merveilles 1/25000

Entre les deux guerres l'Italie rajoute un nouveau dispositif de défense, "vallo alpino" comprenant plus de 120 ouvrages dans la haute Roya, la plupart creusés dans la roche et aujourd'hui à l'abandon.

En 1947 la haute vallée de la Roya devient elle aussi Française. Le Col de Tende, où passe la frontière actuelle est traversé par un tunnel qui évite l'ancienne route à lacets très sinueuse.

Pour vous y rendre, le plus facile est de passer par Vintimille en Italie (par l'autoroute: vous pourrez payer le péage italien en euros, prévoyez de la monnaie). C'est par là que vous aurez les routes les plus roulantes. Si vous restez en France, vous devrez passer par le Col de Braus pour rejoindre Sospel. La route est très sinueuse. Ensuite ce sera le Col de Brouis vers Breil/Roya, ce n'est guère mieux.